Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 09:02

Le PresidentIl y a un an, Gérard Hurlus cédait sa place de président de l'association des Synthois patoisants à Almyr Maillet qui confesse en riant : « L'idée d'être le président ne m'est pas venue, elle m'est tombée dessus. » Car c'est bien un concours de circonstances qui l'ont conduit à la présidence. « Gérard voulait céder sa place à quelqu'un de plus jeune, mais il n'y avait pas de candidat et puis j'étais là et disponible. Gérard m'a accompagné pour m'expliquer le fonctionnement de l'association. » Issu du monde de la mine, originaire de Chocques dans le Béthunois, il est arrivé à Grande-Synthe dans les années soixante-dix, « À l'époque, Usinor embauchait 500 personnes par semaine. » Almyr Maillet plaisante facilement : « Les gens qui savent que je suis de Chocques, quand ils me voient, disent : "tiens, voilà le président de choc !" ». Il assure que cette première année s'est bien passée. Il résume : « On a fait des sorties intéressantes où on a eu bien du monde. En tout, on a rassemblé 1 200 personnes sur nos sorties et journées familiales. »

« Une association accessible à tous »

Si l'objectif de départ pouvait être de rassembler des gens parlant les différents patois présents dans la commune et les pratiquer, l'association des Synthois patoisants n'en est pas restée là. « On est censé représenter tous les patois régionaux du Nord - Pas-de-Calais et de plus loin même puisque des gens sont arrivés des régions de l'Est, mais notre association est accessible à tous. Il ne faut pas spécialement parler patois pour venir chez nous », précise Almyr Maillet.

Association de détente, de rencontre et de convivialité, son président semble regretter qu'il y manque un peu de jeunesse, mais pense avoir une explication à cela : « Je crois que les gens pensent être mis dans une catégorie personnes âgées. C'est vrai que nous n'avons pas beaucoup de jeunes adhérents, mais nos activités se déroulent très souvent l'après-midi en pleine semaine. Du coup, c'est difficile pour quelqu'un qui travaille de participer.

Il est donc préférable d'être à la retraite ou sans activité pour nous rejoindre. » En ce début d'année, le programme commence à Fort-Mardyck : « Nous organisons un repas-spectacle à Fort-Mardyck le 5 février. Nous accueillerons Néness, pour un spectacle patoisant. » Chaque mois, une sortie ou une animation conduira les membres au mont Noir, aux Fontinettes près de Calais ou encore au Musée de la mine à Lewarde. La vie commence à soixante ans, chantait Tino Rossi. On serait tenté de le croire. •

 

Article Voix du Nord  du dimanche 24.01.2010

Partager cet article

Repost 0
lessynthoispatoisants - dans Presentation
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog : les synthois patoisants
  • Le blog : les synthois patoisants
  • : Association
  • Contact

Recherche

Liens